Toute la vie du Concorde 02

 

8 septembre 1972

Sortie officielle du hangar de Toulouse

10 janvier 1973

1er Vol Cdt Jean Franchi avec pour équipage Jean Pinet, Claude Durand, Yves Pingret, et Jean Beslon. Durée : 1 h 57 subsonique Mach maxi : 0,92

12 Janvier 1973

2e Vol Durée 2 h 58 supersonique Mach maxi : 1,26

30 Janvier 1973

8e Vol 1er vol à une vitesse supérieure à Mach 2,00

23 février 1973

Parcours de 6 000 km en direction de l’Islande avec retour à Toulouse, ce qui représente la distance d’un vol sur New-York en 3 h 27 min dont 2 h 09 à Mach 2.

juin 1973,

Concorde 02 va au salon du Bourget, avant de partir pour une nouvelle tournée de prospection

août 1973

Le 16 août, il effectue son premier voyage long courrier en Afrique noire à l'occasion de la fête nationale Gabonaise. Le 18 août, les 5 000 km qui séparent Libreville de Toulouse sont franchis en 2 h 57, dont 2 h 20 en vitesse supersonique.

18 septembre 1973

Il effectue son premier voyage aux États-Unis (Orly-Caracas) via Las Palmas. Les 6 615 km sont réalisés en 6 h 23, puis Caracas - Dallas (4 121 km). Il est invité à participer aux festivités marquant l’inauguration du nouvel aéroport Dallas Fort-Worth.

le 23 septembre 1973

il fait Dallas - Washington en 2 h 16

Le 26 septembre

Pour son retour en Europe, Concorde traverse directement pour la première fois l'Atlantique nord entre Washington et Orly, soit 6 300 km, en 3 h 33 min de vol avec des passagers invités en deuxième cabine, dans les conditions d’un vol commercial. Le commandant de bord est Jean Franchi.

1973

104 vols - 291 heures 49 min -

février 1974,

Concorde 02 part en Alaska à Anchorage et Fairbanks pour y subir les essais par grand froid (saison à -45°C)

fin mai 1974

Début d’une campagne de vols d'endurance, dernière étape avant la certification en effectuant 5 aller-retour Paris-Dakar-Rio de Janeiro en 6 heures de vol réel seulement coupé par une escale technique à Dakar de 50 min

le 5 juin 1974

Il effectue l'aller-retour Paris Rio dans la même journée, soit 18 200 km, départ Roissy 7 h 12 retour Roissy le même jour à 21 h 58, soit un temps de 11 h 20 min de vol.

17 juin 1974

Concorde 02 décolle de Boston à l’instant où un Boeing 747 décolle de Roissy Charles de Gaulle. Concorde ravitaille à Roissy 50 min et repart pour Boston où il se pose 5 min avant le Jumbo. 11 340 km 6 h 18 min de vol dont 5 h 13 min à Mach 2.

29 juin et le
1er juillet 1974

Concorde vole avec sa majesté Impériale le Shah d'Iran, d'Istre à l'aéroport de Mehrabad (Teheran). Les 4 600 km sont parcourus en 2 h 36 de vol dont 2 h 08 en supersonique. Retour à Toulouse: 4 920 km en 2 h 47 dont 2 h 16 en supersonique.

du 20 octobre au 28 octobre 1974

L’avion, toujours aux couleurs Air France / British Airways effectue une démonstration sur la côte de Pacifique et réalise les liaisons Londres-Mexico, 9 315 km après 6 h 10 de vol (escale technique de 1 h 11 à Gander), Mexico-San Francisco, 3 358 km en 2 h 19 dont 1 h 37 en supersonique. San Francisco à Anchorage (Alaska), Los Angeles-Acapulco-Lima-Paris (avec escale technique à Bogota, Caracas et Las Palmas). Ceci lui permet de visiter sur leur invitation deux autres grandes villes américaines.

1974

110 vols - 275 heures 44 min

du 3 octobre au 6 octobre 1975

Liaison Londres Ottawa-Montréal-Paris-Roissy Charles de Gaulle. Il participe à l’inauguration du nouvel aéroport Montréal / Mirabel

1975

97 vols - 81 heures 55 min

1976

3 vols

20 mai 1976

314e et dernier vol. Il quitte TOULOUSE, décollage à 15 h 19, pour se rendre à PARIS ORLY , atterrissage à 16 h 26. Le commandant de bord est Jean Franchi, son second est Gilbert DEFER. Messieurs Claude Durand et Ugo Venchiarutti participent à ce vol comme mécaniciens naviguants

A partir de 1976 il est exposé par Aéroport de Paris

Depuis le 12 avril 1988 il est pris en charge par les bénévoles de l'association 
ATHIS PARAY AVIATION

 

 

Toute l'histoire du Concorde depuis le début