GÉNÉALOGIE DE L'AILE DELTA

 

C'est en 1931 que fut déposé un premier brevet d'invention nommé « autoplan », il s'agissait en fait d'un projet dont l'aile principale avait le dessin d'une flèche ou triangle isocèle, il fut baptisé DELTA par suite de sa similitude de forme avec la quatrième lettre de l'alphabet grec.

Si Nicolas Roland PAYEN jeune technicien français, fut en 1933 le premier constructeur d'avion de ce type l'on doit reconnaître l'existence d'idées antérieures s'approchant de sa conception, qui ne furent jamais construites ni expérimentées.

Il y a lieu de rappeler les vols effectués en 1928 à la RHON-ROSITEN Géselschaft sur les pentes de la Wasser Kuppe avec différents planeurs d'ailes volantes et avions sans queue expérimentés par Alexander Lippisch.

En 1933 à l'annonce d'une prochaine coupe Deutsch, PAYEN décidait de construire le Pa 100. Ce sera le premier Fléchair ou Avion Flèche. En 1935 ce premier avion équipé d'un moteur Gnome et Rhone quittera le sol de la planète à Étampes le 17 Avril, piloté par J. Meunier, sans que lui ait été accordé l'autorisation de vol. Ce delta qui en fait est un « canard delta » aura été le premier à voler au monde, et ce, malgré l'affirmation des services techniques, que ce type d'avion présentait peu d'intérêt.

En France en 1939 l'intérêt de l' État paraît vouloir se manifester et décide d'expérimenter à la grande soufflerie de l'ONERA le deuxième prototype du Payen Pa 22 où il sera livré le 28 Août 1939 et après I’installation sur le bâti d'essais y attendra la décision du Ministère replié à Orléans, qui n'arrivera jamais.

En Juin 1940 le Pa 22 réquisitionné par les services du R.L.M. devra être préparé pour les essais en vol.

En Octobre 1941, le Pa 22 précédemment transféré aux ateliers Junkers à Villacoublay effectuera, piloté par Jacques Charpentier, 3 lignes droites et son premier vol le 18 octobre. Il fut ramené aux ateliers d'Athis, pour une mise au point de modifications, en vue de son départ en Allemagne au Centre d'essais de Rechlin. Il n'y partira pas et sera détruit par les bombardements alliés sur la Gare de Juvisy (voisine des Ateliers Payen) , le 18 avril 1944.

Après les hostilités, en 1947 Payen proposera à l' État le projet d'un intercepteur delta « Pa 48 Mars ». Par suite d'insuffisance des crédits il ne sera pas retenu. M. Payen décidera, afin de prouver le bien fondé de cette étude (ancienne de 15 années) de construire un appareil de plus faible dimension, équipé d'un propulseur de 150 kg de poussée; cet appareil fut le Payen 49 qui se trouve actuellement dans le triangle d'or des avions de prestige du Musée de l'Air du Bourget.

L'ÈRE DU DELTA commence donc pratiquement par les démonstrations des Pa 100 et Pa 22 en 1935/1941 et par les vols du CONVAIR 7002 piloté par SHANNON le 18 septembre 1948 aux USA, qui deviendra le CONVAIR XF - 92, suivi un an plus tard en Angleterre par l'AVRO 707 le 06 novembre 1950, le BOULTON-PAUL P111 le 10 octobre 1950, et du FAIREY FDI le 26 novembre 1951.

En 1952 vola en Suède le SAAB 210 « DRAKEN ». Le 30 octobre eut lieu le 1er vol du plus gros quadriréacteur britannique « AVRO-VULCAN ».

En 1953, voleront les AVRO 707C, BOULTON -PAU L 111 A et en France le PAYEN PA 49 « KATY » qui, construit en 1948 et présenté au Grand Palais en 1951 effectuera ses essais à la Grande Soufflerie de décembre à mars. Ses premiers vols ont lieu en décembre 1953, piloté par TONY OCHSENBEIN et les pilotes du CEV.

Le NORD SFECMAS volera le 05 janvier 1954, le DOUGLAS SKYHAWK (empenné) et le CONVAIR F-102 (extrapolé du FX92 ) voleront le 20 octobre 1954 et le FAIREY FD2 atteindra 1322 km/h le 10 mars 1956.

En 1955, (2 années après le Pa 49), le 25 juin le MIRAGE I du constructeur DASSAULT a décollé pour la première fois de Melun-Villaroche, piloté par R. GLAVANI et ouvrira le ciel aux remarquables intercepteurs MIRAGE IlI et IV produits en série.

le 24 avril 1956, le DURANDAL SE-212 prit son envol piloté par MAULANDI , le 17 novembre le CONVAIR B58 HUSTLER quadriréacteur de 7075 kg de poussée, atteindra la vitesse de 2128 km/h, piloté par le Major WR.PAYNE.

Le 20 septembre 1958, TURCAT volera sur le SFECMAS « 1500 » GRIFFON, Delta canard propulsé par un statoréacteur.

En 1958, l 'avion anglais SCI-VT07 décollera verticalement le 26 mai. Le DASSAULT MIRAGE III volera le 12 mai et le biréacteur MIRAGE IV le 17.06.59 à Villaroche. Le 13 octobre 1962 vol du MIRAGE V-STDL piloté par BIGAND.

En Novembre 1963, le PAYEN-DELTA LAMBDA Pa 61 « ARBALET » débute ses essais à la Ferté-Alais avec un moteur de 105CV lis seront poursuivis à Villaroche avec un moteur « Lycoming de 180 CV ».

le 21 septembre 1963, le NORTH AMERICAN XB-70 VALKYRIE piloté par WHITE, chef pilote de la firme dépassa la vitesse de 3200 km/h à 21000 mètres.

En 1969, l'événement de l'année sera sans nul doute celui du 2 MARS, sur le terrain de Toulouse où André TURCAT a arraché du sol le prototype du futur CONCORDE; il y a 30 ANS.

Le CONCORDE SST-02 a décollé avec JEAN FRANCHI aux commandes le 10 janvier 1973.

 

Les travaux sur les ailes triangulaires antérieur à ceux de  Payen  
Les 33 premier DELTA réalisés dans le monde
Se procurer la maquette du PA100

sommaire