DASSAULT " Mirage " III C
Premier vol le 09 octobre 1960

 

Version d’interception à haute et très haute altitude, la mission d’attaque au sol étant secondaire, le Mirage III C n’a pas fait l’objet de prototype. Le premier des cent exemplaires commandés par l’armée de l’Air a volé le 9 octobre 1960 à Mérignac, aux mains du pilote Jean Coureau. En fait, seuls les 95 premiers ont été effectivement livrés.

Le 10 mai 1965 a volé  à Melun-Villaroche le Mirage III C2 n° 01 piloté par Jean Coureau. En fait ex-Mirage III E n° 406 rééquipé d’un réacteur SNECMA Atar 9K de 6 700 kg de poussée, cet appareil a servi de banc d’essais avant d’être remis au standard initial en juin 1966.

 

 

le Mirage III E lui a succédé

retour