CONCORDE 02 les derniers vols

Généralités

Concorde  02 F-WTSA

Arrivée  au  Musée  Delta

SES  TROIS  DERNIERS  VOLS

Il réalisera son 312ème vol, dernier de longue durée, le 07 janvier 1976. La durée effective de celui-ci sera de 3 h 21 min avec 2 h 21 min à vitesse supersonique.

 Maintenant, la date du 21 janvier 1976 va marquer un grand jour dans la vie des ‘‘CONCORDE’’. En effet il s’agit du jour où a lieu le premier vol commercial des avions de séries mis en service par les deux compagnies aériennes des pays constructeurs du supersonique. Ce seront les vols, avec un décollage simultané, Londres – Bahrein pour la compagnie britannique British Airways et Paris – Dakar – Rio de Janeiro pour la compagnie française Air France. Le commandant de bord du CONCORDE français, le premier des appareils de la flotte Air France, le n° 205  F-BVFA est Pierre Chanoine.

 Le CONCORDE  02 fera encore un dernier vol d’essais, de durée moyenne, son 313ème le 29 janvier 1976, départ et retour Toulouse après 2 heures et 09 minutes de vol effectif dont, pour la dernière fois, 44 minutes de vol à vitesse supersonique.

Les vols commerciaux venant de débutés, en plus la certification définitive des appareils ayant été réalisée en utilisant les deux premiers avions de séries assemblés de chaque coté de la Manche, en raison de quelques modifications apportées aux appareils de séries par rapport à CONCORDE  02, la décision est prise à Toulouse de mètre cet appareil en exposition, à Paris, sur un parking de l’aéroport d’Orly, le P 7, sous le contrôle des autorités d’A.D.P. (Aéroport  De Paris).

Pour se faire, les installations techniques d’essais de la cabine avant de l’appareil, ainsi que son aménagement spécifique de sa partie arrière seront démontés et remplacés par un équipement factice, positionnant les cloisons intérieures et des coffres à bagages à main, lui donnant l’aspect  intérieur des avions de séries pour ses futurs visiteurs.

SON  DERNIER  VOL

Après la réalisation de ces transformations, CONCORDE 02 --- F-WTSA quittera définitivement Toulouse le 20 mai 1976 pour son 314ème et dernier vol. Il décollera pour la dernière fois à 15 h 19 min pour rejoindre l’équipe d’Aéroport De Paris, qui va le prendre en charge à Paris – Orly où il va se poser à 16 h 26 min après 51 min de vol.

Pour cette dernière mission, comme pour son premier vol, le commandant de bord est Jean Franchi, son second est Gilbert Defer. Claude Durand et Ugo Venchiarutti font  partie de l’équipage de ce vol en tant que mécaniciens navigants

 BILAN  FINAL  DE  SES  HEURES  DE  VOL

Après son 314ème et dernier atterrissage il totalise, pour l’ensemble de ses vols, un temps de fonctionnement de 657 heures et 41 minutes pour 610 heures et 58 minutes de vol effectif dont 281 heures et 17 minutes à vitesse supersonique.

suivant

 

 

 

 

Toute la vie du Concorde 02

Histoire du Concorde

Caractéristique techniques