CONCORDE 02

Généralités

Concorde  02 F-WTSA

Arrivée  au  Musée  Delta

 

C’est en mars 1969 que les gouvernements français et britanniques signent un accord pour la production de deux avions de présérie.

Concorde 02

Des différents appareils, le Concorde 02 F-WTSA a eu la vie active la plus courte : trois ans, mais en dehors des nombreuses missions de démonstration mentionnées ci-dessus (et qui ont permis d'établir, aux yeux de tous, que les appareils d'essais n'étaient pas uniquement destinés à faire des vols circulaires au départ de Toulouse ou de Filton) et qui permettaient de montrer la réalité des vols supersoniques avec transport de passagers. Il a été très utile dans l'ensemble du programme.

En effet, c'est le premier appareil qui avait rigoureusement les formes extérieures de la future série ; par rapport au présérie 01, il possédait la nouvelle géométrie de pointe arrière et d'empennage vertical ainsi que le nouveau concept des tuyères secondaires, une longueur et une envergure augmentées.

En revanche, du point de vue dimensionnement de la structure, capacité des réservoirs de carburant mais surtout définition de nombreux systèmes, il n'était pas à la définition retenue pour la série et c'est pour cela que la quasi-totalité des essais de certification a été effectuée par les deux appareils de tête de série.

Les essais essentiels qu'il a effectués au titre du développement du programme sont les suivants :

  • Établissement des caractéristiques de performance en supersonique et en subsonique du point de vue de détermination de la polaire.
  • Mise au point des séquences des tuyères secondaires et recherche des positions optimales sous les aspects « bruit », « performance » et « inversion de poussée ».
  • Campagne temps froid jusqu'à des conditions extrêmes.
  • Mise au point des freins en carbone, technique totalement nouvelle pour un appareil de transport et dans ces énergies. Deux types de freins ont été essayés : des freins Good Year, dont l’utilisation a été abandonnée faute de succès dans la mise au point, puis des freins Dunlop qui ont été conservés, tels que définis sur l'avion 02, pour la série Concorde.
  • Étude des problèmes d'ingestion d'eau, de neige et mise au point de dispositifs très particuliers à Concorde au niveau du train principal et du train avant.

De 1973 à 1975, il a effectué 311 vols, soit 642 heures 28 minutes, dont 280 heures 19 minutes supersoniques

suivant

 

 

 

Toute la vie du Concorde 02

Histoire du Concorde

Caractéristique techniques